Blog Psycho-décoration

DU BLEU PLEIN LES YEUX 

Avez-vous déjà entendu parler de la « lumière bleue » ? Ce n’est pas une nouvelle lampe de chromothérapie qui rafraîchirait, aux antipodes des lampes infrarouges. Non, c’est une longueur d’ondes du spectre lumineux qui, à haute dose, abîme vos yeux… Elle est émise par tous les écrans.

 

Tablettes, smartphones, écrans d’ordinateurs et ampoules économiques émettent tous un éclairage fluorescent de type LED : tous émettent une quantité massive de lumière bleue. Nous baignons littéralement dans une piscine de lumière bleue… qui, comme tout excès, peut perturber votre cycle de sommeil et endommager vos yeux.

 

Du soleil aux écrans numériques

Elle est naturellement présente dans la nature le jour (par le soleil), et a pour effet de réguler le cycle circadien, de stimuler la mémoire et les fonctions cognitives. C’est lorsqu’elle est émise à haute dose sur les divers écrans (une consommation au-delà de 6 heures par jour et surtout en soirée), que la lumière bleue présente des effets néfastes pour la santé.

De nombreuses études (voir infra) mettent en garde en cas d’usage excessif : la lumière des écrans, surtout en soirée, perturbe la production de mélatonine, l’hormone régulatrice du sommeil. Trop de lumière bleue engendre de la fatigue visuelle et psychique, des yeux secs, des maux de tête et peut jusqu’à causer des dommages irréversibles aux yeux comme la dégénérescence maculaire (cette partie de la rétine garantissant l’acuité visuelle).

 

Quelques conseils

Clignez des yeux plus souvent, faites des pauses (toutes les 20 minutes, 20 secondes et regardez à 20 mètres de distance), baissez l’éclairage environnant, nettoyez soigneusement vos écrans, augmentez la taille du texte et bien sûr limitez le temps passé derrière les écrans. Voir www.bleuenlumiere.com ; http://www.etudesetvie.be (lunettes contre le « lightsmog »).

 

Vous avez envie de vivre dans une maison saine ?

Suivez nos newsletters : http://alexandraviragh.com/newsletter-je-minscris/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *